Éclairage du jour : Les thés fermentés de Chine (Hei cha 黑茶)

- Partie 3 : le Guangxi 广西壮族自治区


Avant-dernier voyage de la série, nous allons aujourd'hui entre le Yunnan et le Guangdong, dans une province autonome bordant le Vietnam et le golfe du Tonkin. On y produit un thé fermenté traditionnellement séché sur un feu de bois de pin, développant des notes de réglisse, d'encens, de cuir ou encore de sous-bois. Classé parmi les 24 plus grands thés historiques de la Chine depuis la fin du 18ème siècle, il est cependant bien plus ancien, produit depuis 1500 ans. Originaire de l'Est de la province (région de Cangwu), et plus précisément du village de Liu Bao, ce thé est majoritairement produit par de petits fermiers (dont chacun a sa recette) et porte donc le nom de Nong Jia Liu Bao « thé de fermiers ». Le bourg de Liu Bao eut longtemps le monopole de sa production mais il est aujourd'hui produit dans tout le Guangxi.




Assez méconnu en Occident, éclipsé par ses cousins du Yunnan (Pu Erh), ce thé rustique est néanmoins remarquable au niveau gustatif et peut être considéré comme un ancêtre des Pu Erh cuits (shu).

Issu d'au moins 8 variétés de théiers, le Liu Bao varie en qualité, dans sa fabrication complexe, dans son façonnage (vrac, galette, nid, brique, en bambous, dans des agrumes, etc.). Ses périodes de maturation sont plus ou moins longues, il peut être vert ou mûr, jeune ou âgé (il se bonifie avec le temps).

La version « mûre » (c'est à dire avec une fermentation accélérée) est obtenue par entassement des feuilles en milieu humide (technique « wo dui ») entre 12 à 16h, ou jusqu'à 30 jours selon le résultat recherché. Après la fermentation, le thé est placé dans un espace ventilé et humide pour vieillir pendant 6 mois avant sa commercialisation. C'est cette technique qui aurait inspiré la fabrique de Kunming (Yunnan) dans les années 1970 pour mettre au point les Pu Erh noirs (shu, dits aussi « cuits »).


Dans la ville de Wuzhou, le thé adopte un façonnage particulier : il est compressé dans des paniers et vendu en l'état. Cette version est populaire à Hong Kong et Macao.


Les Liu Bao furent longtemps des thés exportés vers le Guangdong, le Tibet, la Mongolie et la Malaisie.

C'est un de mes coups de cœur dans cette famille : n'hésitez pas à les découvrir aussi!






Consultez Yunnan Sourcing, Cha Yi, Camellia Sinensis, Zhen Tea et Petit Gaiwan/ A lire: « L'Empire du Thé » de Katrin Rougeventre.

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - White Circle
N° SIRET: 884 250 275 00010

© 2019 par Tsuru Tea Sommelier. Créé avec Wix.com